Coup de tonnerre ! ZEMMOUR devant MARINE dans les sondages – Analyse de Maurice Gendre

Il y avait des bruits de couloir hier, et nous en avons eu la confirmation aujourd’hui : à la date du 6 octobre 2021, plusieurs mois avant l’élection, les sondages donnent Zemmour devant Marine Le Pen au premier tour. On rappelle que Zemmour n’est même pas encore officiellement candidat !

Voici les chiffres.

Quelques heures avant mon live public de dimanche, je discutais avec Maurice Gendre. Il m’a donné un point de vue intéressant (ni indifférent, ni trop enthousiaste) sur la candidature du Z. Je le partage sur mon blog aujourd’hui.

Le point de vue de Maurice Gendre sur Eric Zemmour

Si je devais résumer très brièvement ma position je dirais ceci :

Points forts de Zemmour

  • évoque à mots couverts et en filigrane la “remigration” car les conditions d’assimilation qu’il propose aujourd’hui pour donner le change à la mediasphère sont inatteignables et ne seront jamais acceptées par les allogènes.
  • permettrait d’en finir avec la droite du reniement (LR et consorts).
  • pousserait possiblement MLP vers une retraite anticipée (cette dernière a trop souvent changé son discours, l’a édulcoré et ne sera jamais en mesure de l’emporter).

Motifs d’inquiétude

  • ses bailleurs de fonds : un ancien de chez Rothschild, Julien Madar, qui était spécialisé dans la fusion-acquisition et Jonathan Nadler actuellement à la JP Morgan et lui aussi ancien de chez Rothschild. Comme “la main qui donne est au-dessus de la main qui reçoit”, je reste méfiant et espère que ces derniers ne “pasteuriseront” ni le discours, ni les propositions du Z, ni sa politique si jamais il venait à être élu.
  • présence d’anciens de la campagne Sarkozy 2007 comme Olivier Ubéda (consultant en stratégie politique). Annonce d’un réalignement post-électoral et d’une trahison à venir ?

En revanche, je pressens un vrai point faible chez le Z : il est brillant idéologue, excellent éditorialiste, fin analyste, pamphlétaire talentueux mais comme je l’avais déjà dit je ne le vois absolument pas en bête de campagne.
L’imagine-t-on sincèrement au salon de l’agriculture au milieu du monde paysan ?
Trouverait-il sa place au milieu d’ouvriers grévistes craignant de voir leur usine délocalisée en Asie ?
Parviendrait-il à galvaniser les foules lors d’un grand rassemblement ?
À ces trois questions, je réponds trois fois non.
Je crains même qu’une campagne ratée ne ternisse durablement les formidables intuitions du bonhomme.

Un commentaire enfin pour les auditeurs, militants et camarades : j’assiste comme en 2007, mais à la faveur de la crapule Sarkozy à l’époque, à un emballement parfois irrationnel de certains en faveur du Z. Même si Zemmour et Sarkozy n’ont rien en commun cela va sans dire. Je peux en effet envisager sans honte aucune de voter pour Zemmour mais il m’aurait été inconcevable de glisser un bulletin pour Nagy-Bosca (Sarko) voilà bientôt 15 ans.
En revanche, la maturité politique consiste à garder la tête froide. Le Z est très loin d’avoir gagné même si sa dynamique de campagne est enthousiasmante et même s’il contribue d’ores-et-déjà à une nouvelle étape salutaire du dégagisme et de la reconfiguration du spectre politique.
Le chemin est long et dur jusqu’à la victoire. Et de nombreux espoirs pourraient être déçus.
Et même en cas de victoire, les choses sérieuses ne feront que commencer et les possibilités d’échecs seront immenses.
Il ne faut donc pas oublier que c’est chaque jour qu’on milite pour améliorer sa vie et celle des siens et pas seulement tous les cinq ans à l’occasion d’une présidentielle. Nous sommes avant tout des militants des petites victoires quotidiennes. Nous préparons les “petits soirs” et non le “Grand”, dans l’espoir de voir advenir des matinées radieuses.

Maurice Gendre

En plus de cet article, je partage avec vous les autres sondages du jour.

Total
1
Shares
Previous Post

Super Danny Live (Public) – Anti/Pro-ZEMMOUR : La Droite est encore divisée – Analyse, Daniel Conversano

Next Post

Vidéo – Daniel Conversano clashe Yassine Belattar – Extrait de Super Danny Live