La Waffen-SS est «la fierté de la Lettonie», selon le ministre de la Défense du pays

Les Lettons engagés dans la Waffen-SS lors de la Seconde Guerre mondiale étaient «la fierté du peuple letton et de l’Etat ». C’est ce qu’a déclaré le 28 septembre le ministre letton de la Défense, Artis Pabriks, lors d’une cérémonie pour le 75e anniversaire des combats près de More, commune lettone où, en 1944, des légionnaires lettons avaient résisté à l’Armée rouge lors de la libération des pays baltes qui vivaient jusque-là sous le joug nazi.

«Nous honorerons la mémoire des légionnaires défunts, nous ne laisserons personne discréditer leur mémoire», a ajouté Pabriks. La légion Waffen-SS lettone a été créée par le commandement de l’Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale sur le territoire de la Lettonie occupée par deux divisions de grenadiers.

Les propos du ministre letton de la Défense ont suscité l’indignation de nombreuses personnes, y compris celle d’un député du Saeima (le Parlement letton) qui a, peu après, appelé à la démission d’Artis Pabriks. Sur sa page Facebook, le député a écrit que le ministre «glorifiait les actions de l’armée fasciste, contre laquelle la coalition anti-hitlérienne a lutté».

Source

Le devoir de mémoire, c’est important.