L’idylle entre Zemmour et Knafo, enceinte de lui : comment le traitement public de cette information illustre la Misandrie de notre époque

La société, c’est un bain.
Une chose que je répète souvent.
Si le bain est froid, tout le monde aura un peu froid dedans. Si le bain est chaud, tout le monde va transpirer.

Le 19ème siècle était exagérément misogyne, et même les hommes fragiles et sensibles comme les poètes se révélaient parfois surprenant de méchanceté envers les femmes.
Notre époque est misandre. Du côté gauche comme du côté droit de l’échiquier politique
.

Nous avons appris hier via la presse people que Sarah Knafo était en cloque, avec pour père plus que probable, Eric Zemmour.
La gauche saute sur l’occasion pour essayer de montrer que Zemmour n’est pas un mec sérieux, à penser à faire l’amour alors qu’il est sur le point d’être candidat à la présidentielle française. Bon, c’est le jeu, on n’en attend pas moins d’eux.
Plus surprenant, la droite dans son ensemble – pas seulement les conservateurs – se met aujourd’hui à faire de la moraline à deux balles sur les réseaux sociaux pour dire (avec un ton d’une solennité incroyable, comme si le monde entier était en train de les lire) que se reproduire avec une autre femme que son épouse, ça “ne se fait pas du tout”. Au point qu’on en vient à se demander si on ne va pas désavouer le chouchou du camp national… oh la la, de mémoire d’homme, on n’a jamais rien vu de si grave ! Donner la vie à un môme avec une femme plus jeune… O.M.T (Oh My Twitter !!!)… quel vice, quelle abjection.

Ce n’est un secret pour personne que Zemmour est en instance de divorce avec sa femme. L’on peut donc considérer que Sarah Knafo est sa nouvelle compagne, son officielle. Mais ça ne suffit pas à la police des braguettes nationaliste. Zemmour quitte femme et enfants – ils ont 25 piges les gosses, les pauvres, de vrais bébés ayant encore besoin d’être protégés de la toxicité du père qui pense trop avec son zobe – il est forcément le COUPABLE. Aucune excuse. Ni oubli, ni pardon.

A aucun moment il n’est envisagé (je ne dis pas que c’est la vérité absolue, je dis que c’est possible) que la précédente femme de Zemmour pourrait être la responsable de cette rupture.

  • Et si l’épouse était tout simplement insupportable ? Le genre à vous donner 8 fois par jour envie de vous suicider parce que son malheur et ses névroses sont contagieuses ? J’ai connu des femmes comme ça, je suis bien content de les avoir quittées.
  • Et si l’épouse avait brimé pendant des années les désirs politiques de son mari ? Genre : “Eric, tu as un bon salaire de journaliste, je t’interdis de te lancer en politique, tu entends ? Tu gâcherais tout !!!”
  • Et si c’était l’épouse qui avait initialement demandé le divorce pour X raisons, comme par exemple… celle de vouloir se tirer avec la moitié du patrimoine que Zemmour a généré en partant de pas grand chose dans la vie ? Avant de se raviser par jalousie envers la Knafo ? C’est vrai que la jalousie est un sentiment peu commun chez les femmes, BEN VOYONS !!!

Je ne cherche pas à accabler avec certitude l’épouse du Z. Je dis que le fait que la droite elle-même ne l’envisage pas veut dire quelque chose de notre temps et de la misandrie ambiante.
L’homme est vu comme le nécessaire responsable de toutes les situations à problème. Ce ressentiment systémique a contaminé toutes les couches de la société et nous a relégué, en tant que possesseurs du pénis maudit, au rang de sous-citoyens. Il est temps de proposer à tout ce petit monde d’aller gentiment se faire enculer.

Au-delà de cette conclusion et derrière l’apparent sérieux, la morgue même, avec laquelle les commentateurs de la fachosphère traitent cette affaire, il y a le minable plaisir de se divertir en relayant des potins qui font l’actualité. Se faire passer pour un grand analyste du net quand on a le niveau de moralité et d’engagement politique d’une concierge de province, c’est fort de café ! Encore un détail de vie personnelle qui fait la “Une” pour nous détourner des deux seules problématiques fondamentales :

  • Une immigration non-européenne de plus en plus massive et véhémente en France
  • Une Cancel Culture agressive et très inquiétante, qui cherche à détruire tout ce que nos ancêtres ont bâti depuis plus de 2 000 ans.

Le reste n’a aucune importance. Zemmour peut bien crier “Géronimo !” pendant l’orgasme, être reponsable – ou non – de l’échec de son mariage, cela ne nous regarde pas. Si vous fouillez dans la vie privée des Grands hommes de l’Histoire, vous n’y trouverez pas que du joli. Et vous savez quoi ? On s’en fout. Tout le monde finit par oublier les détails. L’Histoire ne retient que l’essentiel. Zemmour vise l’essentiel, pas le superflu.

Visons l’essentiel, oublions le superflu !
Et laissons les couilles des hommes balloter tranquillement au gré de leurs désirs et de leurs ambitions. Ce sont les ambitions des hommes qui ont fait la Civilisation.

DANIEL CONVERSANO

Total
1
Shares
Previous Post

Analyse de films – La scène des “Peintures” dans Hana-bi, de Takeshi Kitano – Beauté, simplicité

Next Post

Internet – Odysee, l’hébergeur de vidéos basé sur la blockchain : pourquoi il faut l’utiliser