Marine Le Pen annonce sa défaite à venir en 2022 : elle sera candidate et elle en est très fière !

Après une défaite (attendue, mais humiliante dans la forme) de Marine Le Pen en 2017, après ce débat catastrophique où elle a montré la puissance de sa nullité, et en toute logique bien sûr… Marine décide dès le début d’année 2020, de sceller le destin de la France pour 5 ans encore. Je cite :

Marine Le Pen souhaite être candidate à la présidentielle de 2022. Elle l’a annoncé lors de ses vœux à la presse, ce jeudi. Cette annonce intervient tôt, comme elle l’a elle-même concédé. « C’est dans mon caractère d’être franche et directe, c’est une marque de respect pour vous de ne vous cacher ni mes intentions, ni mes objectifs, ni les moyens que je me donne pour les atteindre. »

La présidente du Rassemblement national a toutefois précisé qu’un congrès de son mouvement, qui se tiendra en 2021, devrait valider cette candidature. Marine Le Pen a déjà été candidate en 2012 et en 2017. Elle avait alors affronté Emmanuel Macron lors du duel de second tour, et s’était inclinée (33,90% des voix).

Mon opinion : Les chances de voir Marine Le Pen l’emporter avant 2017 étaient déjà minces. Après son débat inoubliable de médiocrité, elles sont de ZERO à présent. Et si elle a été aussi mauvaise au second tour face à un candidat jeune et franchement pas coriace, je ne vois pas comment elle pourrait faire mieux la prochaine fois, face à un autre adversaire, ou Macron lui-même en route pour un doublé !

Quand on n’est pas compétent, on laisse sa place aux autres. Les politiques français devraient avoir l’intelligence et l’honneur de céder leur place après une ou plusieurs défaites successives, en se calquant sur le modèle (moqué mais plus viril, plus juste) américain, où quand on perd, on quitte la scène et on n’y revient plus.

Ne comptez pas sur moi pour faire campagne derrière Marine. Je n’ai pas de temps à perdre avec des projets mort-nés. Je laisse Jean Messiha être le nouveau Philippot et accompagner la Le Pen dans son ballet morbide, avant de le voir finir comme Florian (qui se souvient encore de lui ?), dans l’oubli total des électeurs et des nationalistes.

Encore là ?

Étiqueté , , , ,