Poème – Pierre de Ronsard, sur la xénophilie française

Ces quelques vers de Ronsard résonnent en nous aujourd’hui d’une bien étrange manière :

« France de ton malheur, tu es cause en partie,

Je t’en ai, par mes vers, mille fois avertie.

Tu es marâtre aux tiens, et mère aux étrangers

Qui se moquent de toi quand tu es en danger,

Car la plus grande part des étrangers obtiennent

Les biens, qui à tes fils, justement appartiennent. »

Pierre de Ronsard (1524 -1585)

Total
9
Shares
Previous Post

Vidéo – Dieux de l’Astrophysique : Science et Mythologie – Mixer croyance et raison

Next Post

Médecine – Lutte contre le sida : Moderna lance un essai clinique de vaccin à ARN messager