Astronomie – Mars 2020 et l’astromobile « PERSEVERANCE » – Description de la mission

Après près de 470 millions de kilomètres de voyage, le rover Perseverance de la NASA terminera son voyage vers Mars le 18 février 2021. Mais pour atteindre la surface de la planète rouge, il doit survivre à la phase finale déchirante connue sous le nom d’Entrée, Descente et atterrissage. Visualisation de ce qui se produira le 18 février 2021.

Mars 2020 est une mission spatiale d’exploration de la planète Mars développée par l’établissement de l’agence spatiale américaine (NASA). La mission consiste à déployer l’astromobile (rover) Perseverance sur le sol martien pour étudier sa surface. Mars 2020 constitue la première d’une série de trois missions dont l’objectif final est de ramener des échantillons du sol martien sur Terre pour permettre leur analyse. Ce projet, considéré comme prioritaire par la communauté scientifique depuis plusieurs décennies, n’avait jamais été mis en oeuvre du fait de son coût, de ses difficultés techniques et du risque d’échec élevé. Pour remplir les objectifs de sa mission l’astromobile doit prélever une quarantaine de carottes de sol et de roches sur des sites sélectionnés à l’aide des instruments embarqués. Le résultat de ces prélèvements doit être déposé par l’astromobile sur des emplacements soigneusement repérés en attendant d’être ramenés sur Terre par une future mission étudiée conjointement par la NASA et l’Agence spatiale européenne. Selon le planning élaboré par les deux agences, le retour sur Terre est prévu pour 2031 sous réserve de son financement. Le but final est de pouvoir effectuer sur Terre une analyse fine des échantillons du sol martien, notamment d’identifier d’éventuelles formes de vie anciennes, en utilisant toutes les capacités des instruments terrestres qui, contrairement à ceux embarqués sur les engins spatiaux, ne sont pas limitées par les contraintes de masse.

Perseverance est un engin de plus d’une tonne qui dispose d’une palette d’instruments scientifiques (caméras, spectromètres de différents types, etc.) qui sont utilisés pour identifier les sites les plus intéressants, fournir le contexte du prélèvement effectué (caractéristiques géologiques, conditions climatiques à la formation) et effectuer une première analyse chimique. L’astromobile emporte également une station météorologique (MEDA), un radar destiné à sonder les couches superficielles du sol (RIMFAX). Deux expériences doivent tester sur le terrain des technologies avant leur mise en œuvre de manière opérationnelle dans de prochaines missions : MOXIE produit de l’oxygène à partir de l’atmosphère martienne (ISRU) et MHS (Ingenuity), un petit hélicoptère de moins de deux kilogrammes, va tester les capacités d’un engin aérien dans l’atmosphère très ténue de Mars.

Mars 2020 a décollé le 30 juillet 2020 en profitant de la fenêtre de lancement vers Mars qui s’ouvre tous les 24 à 28 mois. L’astromobile doit atterrir le 18 février 2021 dans le cratère Jezero. Ce site, emplacement d’un ancien lac permanent qui conserve les traces de plusieurs deltas de rivière, a été retenu parce qu’il a pu constituer un lieu favorable à l’apparition de la vie et parce qu’il présente une grande diversité géologique. Le coût de la mission Mars 2020 est estimé à 2,5 milliards de dollars en incluant le lancement et la conduite des opérations durant la mission primaire, qui doit durer trois années terrestres.

Étiqueté , , , , , , ,