Politique – Le gouvernement uruguayen souhaite privilégier l’immigration européenne qualifiée et « refuse que le pays s’africanise »

Dans une publication récente sur telegram (m’y rejoindre ici), j’avais partagé une offre d’emploi à 3 000 euros/mois pour l’Uruguay, un pays d’avenir pour notre peuple, où il serait pertinent de s’implanter. En voici une preuve :

Le nouveau gouvernement uruguayen nationaliste de Lacalle Pou souhaite donner la priorité ABSOLUE à l’immigration blanche. Il l’a déclaré peu après son élection en ces termes, c’était en novembre 2019 :

« Nous voulons faire venir 100.000 immigrés supplémentaires durant notre mandat pour redynamiser l’économie du pays après 15 ans de socialo-communisme. Le but sera d’attirer principalement des argentins et brésiliens qualifiés, et si ce sont des Européens, c’est encore mieux, nous en serions d’autant plus fiers puisqu’ils apporteront une très grande plus value au pays« .

D’autre part, Manini Rios, membre de l’aile la plus à droite du nouveau gouvernement (le Bolsonaro uruguayen, en somme) a dit sans détour : « il est hors de question que l’Uruguay s’africanise, nous y mettrons toute notre énergie« . Tout en rajoutant que « la démographie est en baisse, le socle-famille doit être la valeur sûre de notre société, et revalorisée au plus vite« …

Bref, l’Uruguay vous tend les bras, mes chers frères et soeurs !

Luis Alberto Lacalle Pou
Président uruguayen
Étiqueté , , , , , , ,