Sardoche et toutes les idoles geeks de la jeunesse française sont antiracistes – L’affaire de l’arbitre roumain qui appelle un Noir « un Noir » – Daniel Conversano

Cette grosse merde pleurnicheuse de Sardoche (un type payé pour jouer toute la journée aux jeux vidéos en commentant ses parties) s’est mise à genoux devant le Dieu antiracisme, alors que personne ne lui demandait de le faire, comme tous les trous de balles sponsorisés – de gauche comme de droite, parce qu’en France, on peut être de droite sans être identitaire, enfin passons – bref, ces têtes à claques qu’on vous glisse toujours en suggestion Youtube, font du zèle à chaque fois qu’il faut montrer qu’on n’est pas racistes parce que c’est très très méchant, en se positionnant sur un fait d’actualité à la con. IMPOSSIBLE d’échapper à leur gueule de puceaux fans de hentaïs et de « rap engagé » faisant 200 000 vues par vidéo…

L’avenir ne peut être pour nous que le réseau et la discrétion communautaire.

Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, de Sardoche à Cyprien, en passant par Rémy Daillet-Wiedemann, Papacito ou Greg Toussaint, la seule chose qui buzze en France, c’est l’antiracisme. Que vous soyez virils, gays, centristes, femmes ou vieillards, c’est simple, il faut que vous soyez ANTIRACISTES. C’est la clé qui ouvre toutes les portes. C’est SIMPLE. Il suffit de suivre cette seule consigne.

Si parfois, vous dites du bien des Blancs (parce que vous l’êtes, par exemple, ou par pure conviction), prenez soin de rappeler deux phrases après que « les racistes sont des idiots qui n’assument pas dans la rue leur haine gna gna gna« , et vous aurez encore toutes vos chances d’apparaître en suggestions Youtube pour la même vidéo pendant 10 mois. Exemple : cela m’arrive constamment avec Papacito, alors que je ne le regarde JAMAIS, que je ne clique JAMAIS sur sa face de faux mac du harlem toulousain, elle apparaît à droite dans mes suggestions sans arrêt.
Moi, je prends toute cette subversion conformiste à la rigolade depuis le paradis blanc estien au sein duquel cette affaire ne fera pas jaser plus de deux jours, alors même que le principal concerné est un arbitre roumain. Peut-être que la fédé sportive d’ici le suspendra quelques temps histoire de donner le change, mais le roumain lambda ? Laissez-moi rire.
Les gens ont des vrais problèmes ici, être vus comme « racistes » pour avoir dit d’un Noir qu’il est noir est vraiment le dernier de leur souci. C’est-à-dire que je vis dans un pays où quand une maman (expatriée par exemple) veut faire garder son gosse métis par une babysitter roumaine, elle précise l’origine ethnique du « petit monstre » (comme on dit affectueusement des enfants en général) pour faire un premier tri et ne pas essuyer trop de refus.

Oui, oui, vous avez bien lu.

Ici, y’a des nounous qui refusent de s’occuper d’un enfant quand il est noir, donc ça vous laisse deviner dans quelle direction ira la sympathie populaire dans ce scandale où la seule réalité tangible et véritablement scandaleuse est le probable licenciement de cet arbitre irréprochable.

La crise de l’Occident ne doit pas affecter l’âme des vrais Européens qui sont restés ce qu’étaient leurs ancêtres. Mais nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes. Puisque tout nous pousse à la confidentialité et aux petits succès d’estime, acceptons la chose avec un sourire et bâtissons des projets de modeste envergure, mais solides, qui traverseront l’épreuve du temps et rendront fiers nos enfants.

Enfants qui, je l’espère, n’auront ni la gueule de sous-hommes ni le quotidien de gamins éternels comme Sardoche qui empuantissent Internet. Je suis pour que nos gosses soient riches et épanouis ; épanouis, on ne l’est pas en jouant toute la journée à League of Legend.

t.me/danielconversano

Étiqueté , , , , , , , , ,